Robert Smithson

Publié le par Carole KIM

L'artiste américain Robert Smithson est un des représentants majeurs du land art. Comme Carl Andre, Richard Serra ou Robert Morris, il a déterminé sa pratique artistique en réaction au discours purement formaliste qui visait à isoler l'art du réel. Par ses interventions éphémères situées dans des zones sauvages inhabitées ou d'anciens lieux industriels laissés en friche, l'artiste a cherché à réintégrer la pratique artistique dans un contexte naturel ou social, en s'appuyant notamment sur la notion d'« entropie », qui met en évidence l'usure de l'énergie et de la matière sous l'action du temps. Smithson est né au New Jersey. Il étudie la peinture et le dessin dans la ville de New York. Après avoir eu son diplôme de l'Art Student's League en 1956, il s'inscrit à la Brooklyn Museum School. D'abord orienté vers la peinture abstraite, il la délaisse pour se consacrer, dès 1962, à la sculpture. Celle-ci adopte rapidement des formes géométriques simples, en partie influencées par la cristallographie.

 

hgfd

 


Publié dans Land Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article